aller à la navigation

Un homme courageux s’est levé pour les siens, pour bien d’autres et pour le bien commun. octobre 26 2016

Infos : , rétrolien

Il y avait une grande menace sur nos démocraties qui planait depuis quelques temps et au Québec malheureusement, mon peuple dormait au gaz et ne se souciait aucunement des dangers si énormes qui le menaçaient et soyons réaliste le menacent encore.

A sa décharge, le peuple québécois a un manque d’information chronique par les grands médias qui complaisants occultent souvent les grands enjeux qui pourraient réveiller les gens et leur faire connaître les actions des gouvernements qui ne sont pas mais vraiment pas dans son intérêt.

Mais, en Wallonie, un petit état , plus petit que le nôtre, un homme guidé par son sens du bien commun s’est levé et à dit non, nous ne signerons pas cet accord entre un pays bien que gentil et patient-dixit la ministre du commerce Freeland, quel nom inapproprié  pour quelqu’un qui veut asservir son peuple… ; cet homme Paul Magnette, un ministre-président de son état francophone dit qu’il n’est pas d’accord avec certaines clause de ce traité gigantesque qui ressemble étrangement aux lois mammouths dont nos gouvernement canadiens et québécois sont friands de ce temps-là et que tout le monde trouve anti-démocratique.

Cet accord comme d’autres avant lui prévoit que les entreprises transnationales auront le droit de contester les lois et règlements qui les empêchent de réaliser des profits, c’est à dire que devant des arbitres, en secret, les multinationales pourront réclamer des dommages-intérêts très importants aux états qui leur refuseront le droit de polluer par exemple.

Comme les états se privent volontairement de fonds provenant des impôts de ces mêmes compagnies en ne réglementant par l,usage des paradis fiscaux par exemple ou en maintenant les impôts très bas , ce seront les contribuables déjà assez sollicités qui devront payé plus pour ces amendes.

Cet homme de Wallonie, courageux et honnête, va probablement initier un mouvement qui changeras les choses.

Le gouvernement et les médias ont peur à juste raison que le temps passant, d’autres états et d’autres parlements se rendent compte des dégâts potentiels de ce traité injuste qui avantage les multinationale et le profit à tout prix et désavantage la justice sociale, le bien commun et la capacité souveraine des états à se gouverner selon leurs principes. D’ailleurs les opposants ne sont pas qu’en Wallonie.

Il y a eu le Brexit que j’ai applaudi et maintenant Paul Magnette qui fait maintenant partie de la courte liste de mes héros.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?