aller à la navigation

Voulons-nous revenir au temps de SpeakWhite ? juin 14 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Quand, au débat des chefs en 2014 , entendant Phillipe ( multiculturaliste ) Couillard affirmer pour illustrer son idéal du bilinguisme que si dans une usine un client état-unien ou anglais venait visiter les installation, il fallait qu’il puisse s’adresser aux ouvriers dans sa langue…

Mais non, M.Couillard, les interprètes ç,a existe!

Les Québécois  comme tous les autres peuples, ont une langue le FRANÇAIS , pas le bilingue comme dirait un certain Elvis Gratton. Et dans la plupart des pays les gens parlent leur langue dans leur Pays.

Vous direz sans doute que le Québec n’est pas un pays , détail sémantique, une nation pour moi est un pays.

Nous sommes un îlot de francophones dans une mer anglophones et vous voudriez qu’on se laisse engloutir.

Coudonc! va-t-il falloir réactiver le poème  Skeak White qui fait tellement mal à entendre et que j’espère nous avons dépassés.

Le bilinguisme comme le tri ou le multilinguisme est souhaitable  et une richesse personnelle ( vous devez aimez ce mot ) mais se faire imposer le bilinguisme institutionnel est inacceptable!

Pour la survie de notre belle langue française , NON aux libéraux, OUI AU PARTI QUÉBÉCOIS le seul parti qui peut nous conserver notre distinction.

En attendant les prochaines élections, nous pouvons voter Bloc Québécois au fédéral pour montrer que notre langue est importante et que notre indépendance est le but.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?