aller à la navigation

Ce n’était pas encore le temps des gentils. avril 11 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Le 7 Avril dernier, j’étais avec les gens de mon Parti, stupéfaite et défaite par l’ampleur de notre débandade.

Pourtant, les signes étaient là, les ennemis tellement puissants de notre idée qui se se sont servis de notre honnêteté, certains diront naïveté et puis après!

Tout n’était pas parfait bien-sûr dans l’histoire du Parti Québécois , homme=hommerie.

Mais personne ne me fera croire que le PLQ  et le PQ étaient pareils.

Le Parti Québécois, avec ses 90,000 membres qui pour la plupart sont des personnes de la classe moyenne et qui donnent des dons modestes au Parti ne sont aucunement comme les membres affairistes du PLQ qui donnent de grosses sommes et en attendent des dividendes.

Notre idéal est une idée forte et les idées ne meurent pas.

Cette élection confirme que le temps des gentils n’est pas encore venus , nous avions la meilleure équipe, Mme Marois avaient réussi à coaliser des gens de tous horizons et de toutes tendances, y compris un multi-millionnaire patriote, ce qui n’est pas rien.

Maintenant, nous avons quatre ans et demi pour nous reconstruire et surtout porter notre message de l’idéal d’un pays.

Il faudra le faire sans complexe et démontrer aux gens qui ont peur combien cette option peur nous faire du bien et être avantageuse pour le Québec.

Il faut aussi surveiller ce nouveau gouvernement qui traîne une culture malsaine.Il reste trop de personnages qui ont connu et bénéficié  le système que la Commission Charbonneau nous décrit.

Occupons nous de la politique un peu plus car sinon toutes les ouvertures se referont pour que le système se remette en place et qu’une autre crise surviennent.

Merci pour tous ceux qui ont voté pour le Parti Québécois et restons vigilants.

NOUS L’AURONS NOTRE PAYS C’EST INÉLUCTABLE.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?