aller à la navigation

Pourquoi j’approuve le pétrole québécois par Québec février 21 2014

Infos : , ajouter un commentaire

D’entrée de jeu, je suis contre le pétrole, ses effets sur notre environnement, la santé par les effets de serre et la pollution engendrée par son utilisation me rebute.

Les méfaits de ce produits sont innombrables et bien documentés; pourtant je suis optimiste et réaliste, j’ai plus de 50 ans après tout… la sagesse n’est pas loin.

Mon réalisme et mon optimisme me font dire que oui, on va se sortir du pétrole un jour j’espère pas trop lointain mais en attendant , on en consomme du pétrole et cela ne va pas arrêter demain matin.

Même si tu ne possède pas de voiture, si tu te maquille, utilise des produits de plastique, tu te frotte à la vaseline-gelée de pétrole et beaucoup d’autres utilisations qui font la vie moderne, tu consomme du pétrole.

Je ne suis pas une spécialiste, loin de là mais le gouvernement qui sait combien de bateaux remplis de pétrole, passent sur notre beau fleuve St-Laurent , même l’hiver sait aussi et nous on devait s’en inquiéter, que chaque passage augmente les chances de déversement et comme les règlements maritimes sont de compétence fédérale, j’ai plus peur de ces bateaux que d’une éventuelle exploitation par de petites compagnies pétrolières québécoises et le gouvernement.

De plus, il en coûte des milliards de dollars en pure perte pour nous et une augmentation constante de la dette nationale.

Si c’était les arrivistes libéraux ou caquistes qui avaient proposé ce projet d’exploration, je serais descendue dans la rue car je n’ai aucune confiance en ces gens qui ne voient que le profit à court terme et de préférence dans leurs poches et celle de leurs ti-zamis.

Mais comme c’est un gouvernement en lequel j,ai confiance car je connais les gens qui le composent et que jus qu’a présent ils ont prouvé vouloir travailler pour le peuple du Québec.

Un gouvernement qui a comme objectif notre libération collective  et donc je crois qu’il faut se réjouir de ce projet d’exploration car si à terme le jeu n’en vaut pas la chandelle, il est certain que les fonds publics n’y seront pas englouti.

Et il y aura un BAPE avant l’exploitation et avec la mine Arnaud, on a vu que cet organisme est capable de donner l’heure juste.

Et si l’exploitation devait se faire, je suis persuadé que ce serait dans les meilleures conditions.

Avec des petits joueurs comme Pétrolia et les autres  AVEC PARTICIPATION MAJORITAIRE du gouvernement , la surveillance sera assurée et nous auront les meilleures pratiques.

Et si nous devons aller dans le fleuve, pensez-vous que nous creuseront des puits  avec une seule ouverture ?

Un peu de fiel dans mon miel. février 4 2014

Infos : , ajouter un commentaire

Ce matin, en me levant très tôt;une fois n’est pas coutume pour moi :), je me faisait la réflexion que si les gens avaient autant de martelage sur l’environnement que sur l’économie, leur priorité changeraient peut-être.

Je suis une personne assez équilibrée, donc je ne suis pas contre le développement mais contre le sur-développement.

Pas contre la richesse mais contre la richesse indécente.

Les gens et moi aussi avant que je m’informe vraiment je pensaient que le développement était la priorité des priorités maintenant je suis plus nuancée.

Oui un certain développement mais dans le respect de l’humain et de l’environnement.

Depuis l’ère de l’information continue , on a une émission comme RDI Economie et un canal Argent et tout à coup l’économie est pratiquement le seul sujet dont on dit qu’il est

” sérieux”.

Soyons-le! Le bonheur, la santé, la sécurité personnelle venant de notre propre être est la PRIORITÉ.

Nous sommes sur la terre pour évoluer, nous entraider, aimer.

Dans notre système, il faut faire peur, inquiéter car cela est bon pour l’économie.

Sauf que la dépression, les maladies mentales, le manque de soins, les négligences de toutes sortes coûtent tellement plus chers mais encore là c’est bon pour une partie de l’économie.

La paix sur terre, quelle horreur! disent les fournisseurs militaires.

L’éradication des maladie comme le cancer, impensable, pensent les décideurs des compagnies qui nous empoisonnent avec leurs médicaments souvent inutiles qui ne guérissent pas mais nous transforment en malades chroniques.

Je vote pour des émissions faisant la promotion de l’économie sous l’angle de l’écologie et de la santé sous celui de la prévention et des médecines alternatives.

Avec des invités crédibles , articulés et traités avec respect par ceux qui les invitent.

Je rêve encore.

Pour finir un petit poëme sur le bonheur:

On perd souvent le bonheur

Mais on le rattrape au tournant

Parfois on explose de joie

Puis on déboule le versant.

Le bonheur va et vient

Rapide comme le vent

Et si on veut le retenir

Se sauve en courant

Le bonheur arrive sur deux roues

sur  quatre roues, en train, en avion

C’est un parent qui revient

De la visite attendue

Le bonheur c’est la liberté

Au prix de quelques insécurités

Jamais pourtant ne reviendrai en arrière

Sous peine d’avoir un boss au derrière.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?