aller à la navigation

Fête Nationale, un vent d’espoir soufflait au Québec. juin 25 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Stéphane Laporte, notre toujours optimiste blogueur québécois a ouvert une fenêtre d’espérance et de changement de paradigme sur le chagrin et la colère que provoque le grand ménage actuel au Québec.

Il a dit mot pour mot et de façon grandiose ce que nous avions besoin d’entendre pour mieux aborder le fête que s’en venait. merci Stéphane, sincèrement.

Donc même si tous n’ont pas lu ou entendu parler de son article  la pensée voyage et la pensée crée.

La convergence, ce mot est beau en certaine circonstance , a fait que malgré certain esprits chagrins qui pour l’un la fête Nationale est trop politisé; il s’agit de la fête d’un peuple en devenir donc politisé par essence, que pour l’autre, ne fête pas car pas encore notre pays; je lui dirai que ces moments , tous rassemblés, participent du travail à faire pour gagner les coeurs et les esprits à notre grande cause, celle de bâtir notre pays enfin.

Les deux fêtes qui ont eu lieu à Québec et Montréal que j’ai regardé et participé quand même dans mon salon, m’ont réchauffé le coeur et fais du bien.

Ces soirs-là  même si certains mots m’ont dérangés, les chansons les ont réconciliés.

Je garde ces moments festifs dans ma mémoire pour quand la Commission Charbonneau reviendra avec ses moments de découragements et d’impuissante colère et que je puisse être fière de ce grand coup de balai dans la fourmilière.

Je vous souhaite en ce lendemain de festivité de ne pas complètement oublier ces moments de joie et de solidarité.

Je t’aime Québec.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?