aller à la navigation

Le gouvernement que nous méritons. mai 25 2011

Infos : , ajouter un commentaire

Au vu de l’indifférence des électeurs en général au Canada et ailleurs, oui nous avons les gouvernements que nous méritons.

Comme nous ne sommes plus intéressés par les questions essentielles, nous ne nous posons plus les questions fondamentales comme qui suis-je? Où est-ce que je vais? qu’est-ce que je veut vraiment ?, nous ne les posons plus non plus au sujet de notre monde, du pays ou nos vivons, des dirigeants que nous élisons.

Des questions comme qu’est mon pays, quelle sont ses valeurs, comment prendre notre place dans le monde.

Avec ses questions nous ne serions certainement plus encore assis entre deux chaises entre un confort relatif ou la liberté d’être nous-mêmes avec un gouvernement qui nous ressemble et auquel nous devons demander des comptes.

Tant que des questions sur nos priorités comme citoyen et de notre pays et du monde entier seront ignorés, nous élirons des belles gueules , des beaux parleurs ou même des gens qui nous font pitié.

Et comme cela, les gouvernements auront toujours pour priorité leurs proches poches et celles de leurs amis.

D’autres murs de la honte en 2011 mai 14 2011

Infos : , ajouter un commentaire

Comment en sommes nous arrivé à ériger des barrières anti-pauvres.les gens ont tellement peur présentement de perdre des avantages, du pouvoir d’achat, que leur gouvernement ne puisse plus subvenir au besoin du pays et au maintient de leur mode de vie égoiste  qu’ils acceptent et même encouragent l’érection de ces murs de la honte autour de pays entier.Je comprends ces peurs et cet égoisme qui n’est pas naturel mais induit par les rêves matérialistes de la publicité.

Aussi la paresse de certains qui ne veulent rien savoir de ce qui se passe autour d’eux et dans le monde.Bien-sûr cette attitude favorise un repli sur soi et un rejet des autres surtouts les démunis.C’a commence avec les voisins qu’on ne voit pas, avec qui on ne parle pas et qu’un beau jour on retrouve dans le journal à la rubrique des faits divers violents.

S’entourer d,une clôture participe de ce malaise d’avoir des gens trop près et plus on est riches plus on recherche cet isolement et plus on a peur.

Mais un jour cette peur prend vie et on assiste à des actes de ” terrorismes” qui sont simplement le résultat des inégalité sociale de notre monde.Comme tout le monde a des rêves et veut le meilleur pour sa famille, il s’en suit que des gens frustrés et malheureux sont recrutés par d’autres gens frustrés et malheureux mais plus dangereux et la roue de violence s’enclanche.

Je crois qu’au lieu de bâtir des mur de plusieurs millions de dollars, cet argent pourraient financé de projet d’éducation dans tous les pays pour que tous puisse avoir une chance de vivre et pas seulement de survivre.

Je suis sûre qu’un jour, les mentalités vont changer, d’ailleurs il y a mille petites lueurs d’espoirs , des gens bien qui s’intéressent à différentes questions touchant les inégalités et avec la ciculation des informations tout le monde peut se sentir touchés personnellement, il suffit d’être à l’écoute et d’ouvrir son coeur.

La religion, nécessaire ou nuisible? Et quelle religion? mai 13 2011

Infos : , ajouter un commentaire

La religion, nécessaire?

Je vient de voir Agora, un film sur la montée du christianisme en Egypte.Dans ce film , on voit la société de ce temps se convertir de force au Christianisme,avec les persécutions des autres soit juifs ou païens.Des tortures, de la vengeance de part et d’autre et la lapidation d’une femme, philosophe  qui se voulait libre, heureusement elle était morte avant.Ceci me convaint de plus en plus de la nécessité de laisser la religion dans l’espace privé, croyez à ce que vous voulez mais fichez la paix aux autres.De tout facon qui peut nous dire qu’il détient la vérité.Dieu pourrait bien être un géant de l’espace comme un grain de riz qui germe et meurt et regerme et remeurt.Ce pourrais être une femme Dieu, après tout ce sont les femelles qui créent  la vie.Ce pourrait être un oiseaux ou un insecte ou tout cela puisqu’on dit que Dieu est partout.

Ou encore, il n’y a pas de Dieu, aucun être supérieur quoiqu’à mon humble avis, je crois qu’il y a une force, une énergie, de bien, de santé, de douceur, de paix qui nous veut du bien et qui nous accompagne dans ce bien que nous désirons tant pour la plupart d’entre nous.Cete énergie a laquelle je fais appel souvent, me guide et me montre sans tergiverser quand  j’ai mal fais, la réaction-punition est presqu’instantanée.

Un exemple: Un jour, mon conjoint et moi on a volé une caisse de Pepsi qui trainait sur le parking de l’épicerie, quelqu’un avais du l’oublier là.Moi je n’étais pas très bien avec cette action et le soir même on se faisaient voler, pas un gros vol ni vendalisme, des jeunes ont forcé la porte-patio, entré et dérobé un peu d’argent, cigarettes et appareil-photo.Coincidence ou non , je vous promet que jamais plus je n’ai pris quoique ce soit ne m’appartenant pas. Ma religion c’est cela, vivre et laisser vivre, ne pas faire de mal ou le moins possible.Me pardonner et m’aimer pour aimer les autres et leur pardonner.Quand je vais à la messe, 1 ou 2 fois par an, la communie pour sentir cette energie divine me remplir mais sans croire vraiment à l’Église Catholique.La religion chrétienne comme les autres religions a été détournée de son buts et sert maintenant une élite qui veut garder ses privilèges.

Si le pape voulais vraiment faire comme le Christ, il donnerais tous les biens de l’égilse pour promouvoir la paix et l’harmonie entre les pays.

imaginez la campagne de pub…

Optrémiste, explication et description-qui je suis mai 12 2011

Infos : , ajouter un commentaire

OPTRÉMISTE: Néologisme de mon invention: optimiste extrême

AUSSI LOIN QUE JE ME SOUVIENNE , JE ME SUIS TOUJOURS SENTIE DIFFÉRENTE.LES CHOSES QUI ÉNERVAIENT ET PEINAIENT LES AUTRES ME LAISSAIENT ASSEZ INDIFFÉRENTE.

Comme sûrement plusieurs d’entre nous,  j’ai eu des problèmes de relation avec mes amis à l’école et sûrement des épisodes de harcèlement ou même de violence mais dans ce temps-là , on ne se plaignais pas beaucoup et personne n’en faisais beaucoup de cas.Moi je partais tout simplement à la récréation de l’après-midi et j’allais me promener.

J’avais environ 10 ou 11 ans et déjà , je lisais beaucoup et je pouvais parler avec des personnes plus vieilles et d’ailleurs j’étais plus à l’aise souvent qu’avec les enfants de mon âge.C’était surement ce fait qui rendais la communication difficile avec les autres enfants.J’ai vraiment souffert de manquer d’amis dans l’enfance , j’en avais une seule à la fois et quand on se chicanais, c’était difficile.

A 12 ans, je sus allée dans une école privée car ma cousine y allait et aimais cela, moi j’ai détesté, j’étais déjà une rebelle et un garcon manqué alors je portais une jupe plissée en classe et je l’enlevais, mettant mes jeans pour aller en récréation
de plus, les snobs et ceux qui se pensent plus importants que les autres m’ont toujours horripilée.J’inscrivais des slogans comme ” A bas le Capitalisme” sur mon sac d’école et c’était assez mal vu à cette école.Bref, j’y suis restée un an et ensuite je suis allée à l’école publique où j’étais beaucoup plus à l’aise.

C’était LES ANNÉES 70, le temps des contestations, les grèves dans les école, nous nous en profitions, nous défilions a grand cris et en désordre mais toujours sans violence ni vandalisme et j’adorais cela.De plus, nous avions congé , ce qui est toujours bon à prendre. J’ai été au secondaire et au Cegep comme un poisson dans l’eau, j’en ai vraiment profité.

Avec cela une histoire d’amour qui a duré 3 ans et s’est assez mal terminé, j’en ai tiré une lecon, plus jamais de conjoint jaloux.

Comme plusieurs la vie d’artiste m’as attirée un temps.Au secondaire ,j’ai été l’instigatrice d’une pièce de théâtre que nous avons joués à 9 personnes devant l’école et devant un public au centre culturel de la ville.J’ai ressenti une vague d’émotion immense quand nous avons eu une ovation debout.

Mais mon rêve a toujours été de devenir journaliste alors je suis allé passer le test à l’école de communication à Jonquière et j’ai été acceptée, malheureusement je me suis laissé influencer par des personnes qui voulaient mon bien et décider d’attendre.

Ce fut la décision la plus lâche que je pris jamais. Sur le coup j’ai laissé faire et avec le recul je me dit que c’était sans doute mon destin.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai envie d’écrire, j’ai des choses à dire qui pourrons peut-être aider les gens.

Jusqu’a maintenant, j’ai fais carrière dans la vente et le services aux petites entreprises et aux travailleurs autonomes, service de prise de rendez-vous téléphoniques qui m’as mise en contact avec toute sorte de gens, quelquefois, les conversations s’allongent et une sympathie s’installe entre moi et des gens que je n’ai jamais vu et que je ne verrai sans doute jamais.

Quelque fois ces conversations tournent carrément aux confidences et je m’apercois que je fais du bien en parlant et en donnant mon point de vue toujours dans le respect et l’écoute sincère de l’autre personne.

J’AI UNE PHILOSOPHIE DE LA VIE QUI ME VIENT de mes lectures et des réflexions qui en ont decoulées, je crois que l’humain est foncièrement bon par exemple.

Je crois qu’on peut tous atteindre le bonheur que l’on veut mais il faut en payé le prix.

Nous pouvons tous être dans l’abondance car tout est là si nous savons le prendre,

Commencer par ce qui est déjà là et agrandir le cercle.

Moi j’avais 10 ou 11 ans et je disais , jamais je ne manquerai de rien dans ma vie, et je le crois toujours. Je ne suis pas riche mais j’ai toujours fais et obtenu ce que j’ai voulu.

Notre corps est parfait, on peut arrêter une condition de maladie avant qu’elle ne sois trop grave, il faut être à l’écoute et parler à notre corps, pourquoi as-tu mal là ? Et écouter notre ressenti; je le sais, j’ai moi-même arrêter la manifestation d’un rhume en lui disant : pas question, je suis en vacances et j’en profite, pas le temps d’être malade et j’ai senti ma gorge cesser de démanger. J’ai aussi fait augmenter ma vision et cesser d’avoir de doubles foyers.

Nous avons simplement besoin de croire que tout est possible.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 113 articles | blog Gratuit | Abus?