aller à la navigation

Un homme courageux s’est levé pour les siens, pour bien d’autres et pour le bien commun. octobre 26 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Il y avait une grande menace sur nos démocraties qui planait depuis quelques temps et au Québec malheureusement, mon peuple dormait au gaz et ne se souciait aucunement des dangers si énormes qui le menaçaient et soyons réaliste le menacent encore.

A sa décharge, le peuple québécois a un manque d’information chronique par les grands médias qui complaisants occultent souvent les grands enjeux qui pourraient réveiller les gens et leur faire connaître les actions des gouvernements qui ne sont pas mais vraiment pas dans son intérêt.

Mais, en Wallonie, un petit état , plus petit que le nôtre, un homme guidé par son sens du bien commun s’est levé et à dit non, nous ne signerons pas cet accord entre un pays bien que gentil et patient-dixit la ministre du commerce Freeland, quel nom inapproprié  pour quelqu’un qui veut asservir son peuple… ; cet homme Paul Magnette, un ministre-président de son état francophone dit qu’il n’est pas d’accord avec certaines clause de ce traité gigantesque qui ressemble étrangement aux lois mammouths dont nos gouvernement canadiens et québécois sont friands de ce temps-là et que tout le monde trouve anti-démocratique.

Cet accord comme d’autres avant lui prévoit que les entreprises transnationales auront le droit de contester les lois et règlements qui les empêchent de réaliser des profits, c’est à dire que devant des arbitres, en secret, les multinationales pourront réclamer des dommages-intérêts très importants aux états qui leur refuseront le droit de polluer par exemple.

Comme les états se privent volontairement de fonds provenant des impôts de ces mêmes compagnies en ne réglementant par l,usage des paradis fiscaux par exemple ou en maintenant les impôts très bas , ce seront les contribuables déjà assez sollicités qui devront payé plus pour ces amendes.

Cet homme de Wallonie, courageux et honnête, va probablement initier un mouvement qui changeras les choses.

Le gouvernement et les médias ont peur à juste raison que le temps passant, d’autres états et d’autres parlements se rendent compte des dégâts potentiels de ce traité injuste qui avantage les multinationale et le profit à tout prix et désavantage la justice sociale, le bien commun et la capacité souveraine des états à se gouverner selon leurs principes. D’ailleurs les opposants ne sont pas qu’en Wallonie.

Il y a eu le Brexit que j’ai applaudi et maintenant Paul Magnette qui fait maintenant partie de la courte liste de mes héros.

Monde sans frontières non sans identités. août 14 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Durant les Jeux Olympiques, il y a beaucoup de publicités, pub surtout destiné à célébrer l’identité canadienne.C’est de bonne guerre, le pays voisin car pour moi mon pays c’est le Québec et le sera toute ma vie, a le droit de célébrer son identité.

Mais l’une de ces publicité , mondiale, montre des extraits d’hymnes nationaux de différents pays et se termine par un monde sans frontière.Belles images, bonne pub.Par contre ma réflexion va dans ce sens que , je suis tellement en accord avec un monde sans frontière mais sans frontières dans notre coeur et dans notre tête.

Garder les frontières physiques et politiques des pays est essentiel même si les néolibéraux qui gouvernent le monde presque en entier voudrais bien que les peuples de la terres soient interchangeables et surtout désunis, chacun dans son petit cocon individuel et dans un moule de consommation sans limite.

Des moutons, pas trop éduqués et qui rêvent de bébelles inaccessibles ce qui les force à travailler toujours plus et pour un salaire qui diminue, des conditions toujours plus basse.

De plus, certains groupes naîfs ou ayant des visés politiques extrêmes cherchent à diviser, à culpabiliser les gens qui ne veulent que vivre leur vie en leur enfonçant dans la tête une idée que défendre son identité, son mode de vie est mal et conservateur . Que seule la culture des autres pays est estimable et digne d’être conservée.

Moi je dis non, ne culpabilisons pas de vouloir se garder français, québécois,  anglais, allemand, ect

Et ce qui me donne espoir c’est de voir qu’aux JO, les pays , tous les pays arborent leurs drapeaux avec fierté, que des athlètes habitant d’autres pays , se joignent pour ce moment à ceux qui sont leur peuples pour faire briller leur cultures propres et c’est parfait!

Garder les frontières politiques et physiques, protéger notre culture surtout ici au Québec alors que nous sommes une petite nation menacée et sans le droit de briller sur la scène internationale, est normal et ne doit en aucun cas nous rendre mal à l’aise.

Aimer nos voisins et tout le monde est plus facile si tout le monde reste chez-soi et si nous désirons aider des gens et les inviter à venir chez-nous, nous devons être hospitaliers ou ouverts mais pas au point de consentir à disparaître et laisser nos coutumes et notre culture être remplacée.

Ceci n’est pas du racisme, c’est un sain amour de soi qui précède toujours l’amour de l’autre dans un système équilibré.

Il y a des signes intéressants qui pointent vers notre libération. juin 25 2016

Infos : , ajouter un commentaire

En ce lendemain de la notre Fête Nationale, où j’ai rencontré des dizaine de fêtards, gentils, polis , amicaux qui plaisantaient avec bonne humeur avec moi, généreux aussi et allumés car je vendais pour la Société St-Jean-Baptiste des billets de tirage qui serviraient à la promotion de notre indépendance et de la langue française, les gens disaient comme moi que c’était pour une bonne cause, un bon signe.

Ensuite , il y a eu le résultat du Brexit en Grande-Bretagne qui nous a rendu un fier service en sortant de l’union Européenne avec 51,9%, osera-t-on maintenant chez les fédéraliste tenir la ligne de la loi sur la clarté quand leur maison-mère fait preuve d’un sens de la démocratie aussi basique que 50+ 1?Un autre signe qui nous avantage.

De plus , avec le gouvernement ultra néo-libéral que nous avons le malheur d’avoir présentement, qui n’écoute rien à moins que le tollé se fasse des les médias, qui impose toujours plus d’austérité même si il se vante d’avoir équilibré le budget, on commence de plus à voir et en parler: ce n’est plus économique, c’est idéologique et je crois que les gens au Québec ne vont plus le suivre bien longtemps.

Quand un premier ministre se fait huer dans une fête populaire, c’est peut-être parce qu’il est impopulaire.Avec ce Brexit , où les élites mondialisés et les institutions financières ont tout tenté pour faire peur aux monde, les gens ont vu clair et ont choisi de garder leur souveraineté qui est prioritaire et rejeté le néo-libéralisme qui ne tient aucune de ses promesses de prospérité pour tous.

Un bon signe pour l’indépendance et la fin de l’austérité chez-nous.

Maintenant, les québécois en majorité ne veulent pas du gros tuyau plein de pétrole sale et de produits chimiques toxiques qu’est énergie-est, ce sera sûrement un facteur de rassemblement et une autre bonne raison de partir , de faire un Québxit.

Les planètes s’alignent.

Aussi, le 24 juin , 2 films sont sortis en ayant des leurs titres le mot indépendance  et le mot libre… je sais c’est tiré par les cheveux mais je crois aux signes cosmiques et aux clins d’oeil du hasard.

Il est nécessaire de bien se préparer , notre libération de cette fédération qui n’en est pas une et ne l’as jamais été est affaire de quelques années encore.

Bonne fête Nationale à toutes les québécoises et à tous les québécois d’ici et d’ailleurs.

Enfin un printemps comme nous les québécois on aimes. mai 29 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Wow! quel début de printemps, chaleur, humidité, une imitation d’été comme je les aimes. Le printemps en mai comme normal et non rendu en juillet comme les années passées.

Même la pluie me fait plaisir car la chaleur reste.

Les oiseux chantent à s’époumoner dans la cour et sur la rivière on voit des outardes qui se sont attardées peut-être par ce beau temps.

Un printemps qui ramène toutes ces belle tâches, nettoyer, peinturer, rendre éclatant les objets pour qu’ils brillent au soleil.

C’est le temps des jardins, des fleurs sur les balcons ou les parterres.

Enfin, on enlève et on remise manteaux, bottes, tuques et gants.

On garde quand même un manteau chaud a portée… c’est le Québec quand même:)

Le vert tendre des feuilles est un régal pour les yeux et les pissenlits pointent leur jolie tête dans le gazon.

Et nous avons une course au parti québécois, un autre chef devra prendre le relais pour nous amener au pays.

Celui ou celle qui sera choisie devra se battre pour notre identité, sans compromis, nous ne pouvons pas baisser les bras.

Les forces qui veulent nous écraser sont puissantes et elles convergent sans effort elles vers l’objectif de nous réduire à une province comme les autres.

Le nouveau jeune homme au Canada, comme son père avant lui est farouchement contre la reconnaissance de notre nation, il faut avoir un leader fort pour répondre avec des mots cinglants et intelligents a ceux qui veulent nous écraser dans leur multiculturalisme.

Ce printemps commence un autre cycle menant a l’objectif, l’indépendance d’un peuple est souhaitable à tous les points de vue, économique comme identitaire, pour protéger notre langue, notre culture unique au monde.

Pour qu’on reconnaissent notre génie comme québécois et non dilué comme  canadien.

Pour que nos athlètes puisse rayonner sons leur propre identités.

Pour qu’ont puissent dire non a ce projet démentiel de pipeline qui ne nous servira pas.

Ou sinon, recevoir de justes redevances comme tout pays normal.

Et tellement d’autres avantages.

Il faut cependant se préparer à la guerre , car ne nous faisons pas d’illusion, cette fois-ci, ce sera encore plus dur.

Quelques années pour se rendre au pays me semble raisonnable, les gens ne sont pas prêts a virer de leur individualisme à ce qu’il faut pour bâtir un pays collectif.

Il faut  parler surtout parler de l’histoire, la vraie , celle dont Monsieur Parizeau disait qu’elle formait des souverainistes.

Avec l’impulsion donnée par notre ancien et si récent chef Pierre-Karl ce printemps sera comme l’eau qui coule et ne s’arrête pas jusqu’à la mer.

Il faut absolument garder la faculté de s’indigner. mars 18 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Chers amis terriens et surtout québécois, je crois que le terre notre planète mère s’épure à tous les niveaux.

Il y a longtemps que je regarde les informations et aussi le monde avec mes observations, mes lectures et souvent mes réflexions personnelles, je suis optimiste, je le serai probablement toujours et plus sage avec l’âge qui avance.

Même si dans notre beau Québec , on entent de plus en plus parler de corruption, de marchandage secret pour sauver la mise de quelque millionnaires assez bêtes pour se faire prendre la main dans le sac.

Même si on pense que tout le monde ou presque est mauvais, je pense vraiment que ce n’est pas de la méchanceté, c’est de la peur, peur de perdre. Ces gens qui en veulent toujours plus, me font pitié, ils sont vides.

Quand on vois de tels agissements, ceux qui ont du coeur et de la hauteur d’âme, donc la majorité ont le droit et le devoir de s’indigner , mais pour moi s’indigner n’est pas jalouser, se dire que ces gens sont chanceux dans le fond et que si nous étions à leur place, nous ferions pareil, je ne crois pas.

Le majorité des gens se soucient des autres, donc n’iraient pas arracher le pain  aux plus démunis comme le fait le gouverne-ment actuel.

Indignons-nous et disons-leur à ces petites personnes qui se croient tellement grandes que nous les perçons à jour, qu’ils ne peuvent plus nous en passer une petite vite…

Aujourd’hui, quelques une de ces personnes sont en vedette avec l’Upac, moi qui envie certains pays de pouvoir destituer et arrêter leurs représentants qui fautent , ici non plus LE POUVOIR N’EST PAS INTOUCHABLE.

A ceux qui ont peur, laissons leur cette avidité qui va les détruire et envoyons-leur notre compassion car ce sont eux qui disparaîtrons les premiers.

Un danger que je vois est de ne plus s’indigner, d’être tellement blasés de ce qui se passe partout , de se décourager et de se replier sur nous-même et notre petit cercle.

On nous inonde d’informations pour nous garder en état de colère mais aussi de passivité car jamais on ne nous parle de solutions.

Il faut au contraire absolument garder cette faculté de s’indigner, sans colère même si c’est difficile , les yeux et le coeur ouverts , des gens travaillent aussi pour le meilleur qui est à venir.

 La terre donne un grand coup,  je crois pour se purifier , rien n’est plus caché, les gens s’éveillent partout.

Ceux de ce 1% qui nous veulent morts-vivants , ceux-là sont déjà morts depuis longtemps.

Indignons-nous encore , dénonçons sans relâche, protégeons nos acquis, restons unis, solidaire, aimants, humains.

 Le vie est belle, la vie est forte.

J’AIME LA VIE, JE NOUS AIME.

 

IMPORTANCE D’AVOIR UN DISCOURS QUI REFLÈTE CE QUE L’ON VEUT. février 23 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Connaissez-vous la loi de l’attraction, cette loi connue depuis des temps immémoriaux mais réservée à une élite qui le gardait pour elle pensant probablement que le petit peuple que nous sommes à leurs yeux n’y avaient pas droit est une loi aussi naturelle que la loi de la gravité.

Je le sais, ayant personnellement fait l’expérience de son fonctionnement à maintes reprises.

Cette loi est une loi précise, neutre et donne raison un peu à la religion qui nous dit qu’une bonne action est récompensée et qu’une mauvaise est punie , c’est vrai mais cela va beaucoup plus loin.

Selon la loi de l’attraction , une pensée mauvaise peut nous nuire grandement car cette pensée va en attirer d’autres qui se feront un nid dans notre conscience et en emmèneront d’autres encore plus mauvaises qui finiront par faire de notre vie un enfer sur terre.

Car ces pensées représentent une énergie qui va apporter  plus de difficultés, de mauvaises rencontres, d’accidents ect

Tout commence par la pensée, tout est énergie.

La loi est si précise que si vous avez des pensées axées sur la beauté, la santé. l’abondance  vous attirerez aussi des pensées jumelles qui vous feront du bien, emmèneront d’autres qui dirigeront l’énergie sur ce que vous voulez et non sur ce que vous ne voulez pas.

Quand vous haïssez ou craignez quelque chose ou quelqu’un cela ne fait que nourrir l’énergie négative contre vous, aucunement contre l’objet de vos pensées car nos pensées ne concernent que nous.

Si nous voulons que tout le monde mange à sa faim, ne luttons pas contre la pénurie mais plutôt proclamons l’abondance .

Parlons de paix pas d’arrêter la guerre.

Cette loi ne connais que le positif mais elle est très précise et très obéissante, si vous parler toujours de vos maladies, la loi va vous en envoyé plus car elle considère que c’est ce vous voulez car vos pensées sont dirigées de ce côté.

Moi même, je me suis soulagée de tellement de maux, simplement en me disant en santé parfaite.Un mal de tête se pointe, je dis , ma tête est parfaite, ma pensée est bien alignée, 2 , 3 fois et le mal de tête part.Faites semblant, ç,a donne le même résultat.

Cette loi ne connais ni le temps, ni l’espace , les ordres que vous lui donner peuvent être exécuté sur le champs. Seule la foi compte.

Même si vous n’y croyez pas, cela fonctionne !

Vous êtes exactement là où vos pensées principales vous ont conduit; vous n’aimez pas où vous êtes ; changez le programme, zapper

Vous seul pouvez le faire et vous pouvez le faire pour vous seul.

Et le meilleur c’est qu’en étant heureux et en vivant une vie à la hauteur de vos attentes, vous aidez le monde car les pensées jumelles se multiplient et se répandent partout.

Quelle belle épidémie!!!

2016, Année nouvelle, tous les espoirs sont permis. décembre 31 2015

Infos : , ajouter un commentaire

En 2015, j’ai été confrontée à la maladie grave pour la première fois de ma vie, mon compagnon de vie Denis, s’est effondré devant moi, infarctus à 58 ans, j’en ai parlé dans un précédant article donc je dirai seulement qu’il va de mieux en mieux avec quelques pilules en plus.

Mon statut de travailleuse autonome me permet de bien vivre en travaillant assez peu et avec plaisir; la liberté était encore au rendez-vous en 2015.

En 2015, le terrorisme a frappé fort et nous a éveillé plus que jamais à une situation dangereuse causée par plusieurs  facteurs politiques complexes que les médias traditionnels tentent d’expliquer en occultant la responsabilité des gouvernements de nos pays…

En 2016, je souhaite que cette peur se transforme en solidarité avec ceux qui sont mal-pris à l’autre bout du monde et partout , sans discrimination et sans injustice, les Syriens comme les Africains et les Haïtiens mais aussi, les nôtres, nos mal-pris qui même si leurs conditions semblent meilleures que bien d’autres sont aussi dans la misère et couchent dehors à -20.

Il faut bien faire comprendre à nos gouvernants qui se pètent les bretelles de leur ”bonne action ”ultra-médiatisée que nous avons des des droits et des besoins qu’ils ne peuvent ignorer. Je souhaite que nous restions une société d’accueil , tolérante mais pas trop, que nous restions fiers et sans honte de qui nous sommes, nous ne sommes coupables de rien en regard d’autres civilisations, n’ayons pas peur de le dire, pas parfaits mais ni racistes, ni fermés.

Le Québec est un peuple pacifique et très indulgent, un peu trop je crois.Nous avons le droits de déterminer nos limites et le droit de refuser les coutumes qui ne cadrent pas avec nos valeurs , point.

Je souhaite en 2016, que les gens soient amenés à se prononcer sur ce que nous voulons comme société et leur faire savoir haut et fort à ceux qui sont là pour nous servir.

Un autre souhait pour 2016, concerne ces accords de libre-échange qu’on veut nous faire avaler et qui vont nous appauvrir et réduire les pouvoirs des gouvernements et des états comme le Québec, ces accords devraient être amendés sérieusement, incluant des échanges de de technologies, de sciences, de  produits qui améliorent vraiment la vie des gens et surtout d’amitié entre les peuples.

Que les protections s’appliquent à tous et non seulement aux consommateurs.

Que la conférence de Paris soit suivie d’efforts concrets pour protéger le climat mais aussi la nature, l’eau et tous ce qui est vivant.

Qu’on laisse une bonne partie des ressources naturelles comme le pétrole dans les sol pour les générations futures qui n’en auront probablement pas besoin, du moins je l’espère.

Qu’on recherche l’imitation de la nature qui dans sa sagesse donne sans cesse et recrée sans cesse.

Enfin, mes souhaits pour vous tous mes lecteurs et tout le monde sont une année d’espoir, de paix, de conscience et d’amour en 2016.

Sans oublier la santé et le paradis avant le fin de vos jours.

Le gouvernement veut vraiment notre bien,de façon bien paradoxale… novembre 30 2015

Infos : , ajouter un commentaire

Avec tellement de règlements et de lois pour encadrer notre comportement, pour que le plus grande sécurité règne sur nos vie; comment pouvons nous douter de la volonté sincère de nos gouvernants à vouloir nous garder en santé et vivants?

C’est vrai que les règle qui ont été adoptées au fil du temps et toujours en réaction à une situation urgente ou spectaculaire ont fait reculé les accidents et les gens vivent aussi plus longtemps. C’est merveilleux!

En santé , pas toujours mais ceci est une autre histoire…

Pour ma part, comme je suis assez attachée à ma liberté, je trouve certains de ces règlement un peu trop intrusifs mais comme on a le consensus social , je me rallie et les respecte pour la plupart.

Mais en même temps que ces conditions empêchent beaucoup de décès prématurés, le gouvernement coupe en amont  et va causer d’immenses problèmes de santé, de sécurité et nuire à l’avenir de toutes ces personnes, nous, qu’il prétend protéger…

C’est un paradoxe difficile à comprendre comme si d’un côté le gouvernement voulait absolument prendre soin des gens même contre leur gré et d’un autre côté se fiche totalement des conséquences des actions idéologiques d’austérité et de réduction de déficit qu’il pose.

Il y a présentement des grèves tournantes , j’espère et je souhaite que ces mouvements citoyens puissent ouvrir les esprits et les cœurs de nos dirigeants à l’urgence de revenir en arrière et de penser réellement à la santé. le sécurité l’avenir et la vie des citoyens qui les ont élus.

Et on peut leur dire aussi que cet oxygène financier sera aussi bon pour leur sacro-sainte économie.

Prise de conscience sur le bord de la rivière. octobre 30 2015

Infos : , ajouter un commentaire

En m’asseyant sur les gros blocs de béton qui retiennent le quai flottant de la mise à l’eau de mon quartier justement nommé Beaurivage, je prend conscience de cette beauté incommensurable qui m’entoure.

Cette rivière St-Maurice est si belle cet après-midi sous le soleil, l’eau ressemble à du métal bleu et quand je ferme les yeux , je me sens au bord d’une plage de mer.

Le vent, assez fort pour produire des vagues bruyantes y contribue.

Je suis bien et je pense à toute la beauté du monde, à la nature que rien ne pourras jamais égaler.

Derrière chez-moi il y a un petit bois où je vais me promener régulièrement, marcher dans les feuilles mortes quel bonheur!

Elles se décomposeront ce printemps tout comme celle sur mon terrain, la nature s’en chargeras et le sol sera nourri.

Le vie est belle, le monde s’éveille.

L’hiver sera bientôt là, mais j’ai confiance , tout comme le printemps, les idées de liberté, de partage, de gratuité, de protection naturelle, de décroissance logique aidé par le coût du pétrole tellement bas qu.il ne sera plus rentable dans ces productions les plus dommageables, ces forces vives qui poussent et qui tirent sur les vieilles racines, vont éclore  comme l’herbe et se répandre partout.

Le Québec Pays peut et doit y participer pleinement.

En attendant, même avec la morosité qui veut nous écraser, restons alertes et pleins d’espoirs.

La raison est de notre côté, le coeur aussi.

Le scandale automobile est peut-être une Opportunité de revoir certains principes. septembre 23 2015

Infos : , ajouter un commentaire

En entendant parler de la compagnie Volkswagen, une compagnie assez prestigieuse et qui a une bonne réputation; accusée de tricherie sur ses émissions polluantes, je me suis dit, bravo, une histoire qui va peut-être ouvrir les yeux des gens et surtout des dirigeants sur le principe qui a court maintenant de laisser les compagnies s’auto-règlementer sans une supervision des autorités autre qu’une molle inspection de temps en temps.

Ben voyons! Le but des compagnies c’est de faire des profits!

C’est la base du système capitaliste. C’est pourquoi, on ne doit pas les laisser faire n’importe quoi .

Et vous pouvez être sûre que cette compagnie qu’on montre du doigt n’est qu’une parmi des centaines d’autres .

Et c’est normal…

Le jeu du système capitaliste fonctionne seulement si une réglementation sévère est appliquée aux entreprises.

Mais avec le néo-capitalisme ou capitalisme libéralisé, il ne peut qu’arriver d’autres histoires d’horreur comme celle-là.

Heureusement diront certain, il n’y a pas de problème de sécurité…, non seulement celle de la planète.

Est-ce que les gouvernements vont attendre qu’il y ait une catastrophe de même ampleur mais qui touche à la santé ou la sécurité des gens?

Je pense que le monde ordinaire se réveille de plus en plus et que rien n’est plus caché.

Allons-nous collectivement exiger que les compagnies qui nous vendent des produits soient encadrées par un peu plus de surveillance extérieure ou attendre que 492,000 personnes  tombent malades ou se blessent parce qu’une entreprises aura coupé les coins ronds pour économise.

Les élections arrivent, posons nous la question et interpellons ceux qui aspirent à nous diriger.

Nous avons leur attention, profitons-en.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 108 articles | blog Gratuit | Abus?